Table of Contents for: L'autoportrait photographique américain

 Staff view

You must be logged in to Tag Records

L'autoportrait photographique américain : 1839-1939 /

Marie Cordié Lévy.

Book Cover
Main Author: Cordié Lévy, Marie.
Published: Paris : Mare & Martin Arts, 2014.
Topics: Portrait photography - United States - History - 19th century. | Portrait photography - United States - History - 20th century. | Self-portraits, American.
Tags: Add


Spaces will separate tags.
Use quotes for multi-word tags.


Le portrait -- Taxinomie picturale appliquée à la photographie -- L'autoportrait en peinture -- L'autoportrait en photographie aux États-Unis -- Micro-analyse -- 1. Les daguerréotypes -- Henry Fitz Jr., 1839 : La sentinelle endormie -- Robert Cornelius, 1839 : L'autoportrait en flux tendu -- Albert S. Southworth, 1840, 1848 : Le dérèglement climatique de l'homme au torse nu -- Josiah Johnson Hawes, 1845-50 et 1890 : L'autoportrait anachronique -- Mathew Brady, 1850: L'autoportrait triple ou la poésie intime des mains féminines -- Conclusion -- 2. Rupture et mirage -- Mathew Brady, 1861, 1863, 1865 : L'observateur du pouvoir -- Alexander Gardner, 1864: Dans la tourmente du champ de bataille -- Timothy H. O'Sullivan, 1867 : Un autoportrait hanté -- Edward S. Curtis, 1899 : " L'attrapeur d'ombre " ou l'indien incorporé -- Lenora Blandin, ca 1917 : Premier autoportrait indien triple -- Conclusion -- 3. Enjeux esthétiques du tournant du siècle -- Fred Holland Day, 1898 : L'exquise souffrance d'une profanation -- Alfred Stieglitz, 1911 : La force de l'obscurité -- Edward Steichen, 1898, 1929 : Autoportraits discrets en noir et blanc -- Conclusion -- 4. "La petite nation " -- Frederick Douglass : De l'autobiographie à l'engagement photographique -- Goodridge Brothers, 1879 : Premier autoportrait double -- Thomas Askew, 1900 : Un rêve paradoxal -- James Van Der Zee, 1922 : Usage de la mesure dans l'oscillation -- Conclusion -- 5. Les féministes visionnaires -- Frances Benjamin Johnston, ca 1898: La perfection d'une visibilité éphémère -- Gertrude Kasebier, 1910 : Un jeu de patience sur la pointe des pieds -- Tina Modotti, 1918 : L'échappée belle -- Anne Brigman, 1908, 1915, 1928: Le tourment ailé d'une pionnière -- Imogen Cunningham, 1909, 1915, 1925, 1932 : Au dessus du plafond de verre -- Conclusion -- 6. L'explosion formelle -- Alfred Stieglitz, 1916 : " Ombres sur le lac " -- Paul Outerbridge, 1927: Le masque de la génération perdue -- Ralph Steiner, 1929 : Autoportrait et déchirure -- Otto Hagel, Charles Rivers, 1930 : De l'instabilité dans l'élévation -- Man Ray, 1931, Lee Miller, 1932 : Les autoportraits solarisés -- John Gutmann, 1933 : Elévation californienne -- Lotte Jacobi, 1936 : De la parenthèse comme érotique féminine -- Berenice Abbott, 1937 : De la déformation nécessaire à une chambre à soi -- Clarence John Laughlin, 1937, Norman Rhoad Garrett, 1939 : De la divergence en anamorphose -- 520 00
"Un des premiers daguerréotypes pris aux Etats-Unis est l'autoportrait de Henry Fitz qui ouvrit un studio à Baltimore dès qu'Arago eut proclamé qu'il donnait cette invention au monde. Qui était-il, d'où tirait-il son inspiration et comment le fit-il ? L'autoportrait photographique américain de 1839 à 1939 se propose de déchiffrer une trentaine d'autoportraits par une lecture micro-analytique de l'image ancrée dans littérature. Du geste fondateur de Henry Fitz, l'autoportrait devient pendant la guerre de sécession avec Mathew Brady un lieu de questionnement sur la position du médium. Au tournant du XXe siècle, les divergences entre le pictorialiste Fred Holland Day et l'inventeur de la photo pure, Alfred Stieglitz s'exposent dans leurs autoportraits respectifs; les Africains Américains comme les frères Good-ridge montrent comment ils vivent la ségrégation et les féministes comme Imogen Cunningham rêvent d'un avenir libéré. Avec l'invention du Leica plus maniable, l'autoportrait exprime un point de vue plus intime sur le monde par le biais du masque comme chez Paul Outerbridge, de la solarisation comme chez Man Ray et Lee Miller, ou de l'anamorphose comme chez Clarence John Laughlin. Ce livre qui permet d'appréhender l'histoire visuelle des Etats-Unis sous un angle sensible s'adresse à tous les passionnés de l'image qui trouveront, dans cette mise en lumière de la conscience de soi qu'est l'autoportrait, l'élément fondateur de toute prise de vue: la liberté du photographe." -- P. [4] of cover

Table of Contents for: L'autoportrait photographique américain