Staff View for: Pour une histoire comparée des traducti

 Staff view

You must be logged in to Tag Records

Pour une histoire comparée des traductions : traductions des classiques, traductions du latin, traductions des langues romanes du Moyen Âge et de la première modernité /

études réunies par Dominique de Courcelles et Vicent Martines Peres.

Book Cover
Names: Courcelles, Dominique de, | Martines, Vicent,
Published: Paris : École des Chartes, 2012.
Series: Etudes et rencontres de l'Ecole des chartes ; 36 .
Topics: Translating and interpreting - Europe - History - To 1500 - Congresses. | Literature - Translations - History and criticism - Congresses.
Tags: Add


Spaces will separate tags.
Use quotes for multi-word tags.


000 05125cam a2200373Ia 4500
001 7047198
003 UIUdb
005 20130410105103.0
008 120608s2012 fr b 101 0 fre d
020 |a9782357230248
020 |a235723024X
035 |a(OCoLC)ocn795007786
040 |aERASP|cERASP|dTZT|dHLS|dAUXAM|dCOO|dYOU|dCUS|dCUV|dOCLCQ
043 |ae-fr---|ae-sp---
049 |aUIUU
050 4|aP306.8.E85|bP68 2012
082 04|a480
245 00|aPour une histoire comparée des traductions :|btraductions des classiques, traductions du latin, traductions des langues romanes du Moyen Âge et de la première modernité /|cétudes réunies par Dominique de Courcelles et Vicent Martines Peres.
260 |aParis :|bÉcole des Chartes,|c2012.
300 |a213 p. ;|c24 cm.
490 1 |aÉtudes et rencontres de l'École des Chartes,|x1760-5687 ;|v36
500 |aPapers presented at 2 conferences held in Paris, 2007-2008.
504 |aIncludes bibliographical references and indexes.
505 00|tIntroduction /|rDominique de Courcelles et Vicent Martines Peres --|gPt. 1.|tTraduire les classiques --|tLe Miroir des classiques, catalogue informatisé des traductions médiévales des classiques en français et en occitan /|rFrançoise Vielliard --|tLes traductions des oeuvres latines, leurs commanditaires et leur public dans la Castille du XVe siècle, à partir de la Biblioteca electrônica de textos antiguos /|rGemma Avenoza --|tMarsile Ficin, démon de la traduction /|rJulie Reynaud --|tL'art de traduire chqGiordano Bruno : vacillation calculée, trahison raisonnée /|rSébastien Galland --|gPt. 2.|tTraductions latines : religion et droit --|tLa basmala latine /|rAntoni Biosca I Bas --|tLes traductions en latin du Libre de Sancta Maria de Raymond Lulle /|rBlanca Gari --|tFori antiqui et Furs du royaume et de la ville de Valence : latin et langue romane d'un texte juridique /|rAntoni Biosca I Bas et Juan Francisco Musa Sany --|gPt. 3.|tEntre langues romanes --|tLangues soeurs, "parlate sorelle" : les "vidas" des troubadours dans le Novellino /|rIsabel De Riquer --|tLa traduction catalane de la Histenia de les amors de Paris e Viana /|rAntoni Ferrando --|tDes reflets changeants. La mer et la traduction littéraire des concepts de vie et de mort : l'exemple de Tirant lo Blanc et d'Amadis de Gaula /|rFrédéric Alchalabi --|gPt. 4.|tTraductions modernes, médiations culturelles --|tLes traductions de Tirant lo Blanch (1500-1800) /|rVicent Martines Perfs --|tUn problème de traduction : les noms erratiques de personnages mythologiques dans Curial e Güelfa /|rJean-Marie Barbera --|tLa locution "de fet" dans le Spill (1460) de jaume Roig et sa traduction /|rMarie-Noëlle Costa --|tÀ propos du roman Curial e Güelfa : remarques sur l'élaboration d'une édition contemporaine multilingue /|rMaria Angeles Fuster Ortuno.
520 |a"L'intérêt pour les traductions médiévales s'est éveillé dès le XIXe siècle chez les chartistes, qui y sont venus par l'étude des manuscrits. Après Paul Meyer, Léopold Delisle et Robert Bossuat, Jacques Monfrin a consacré ses travaux à cette problématique et Françoise Vielliard lui a succédé dans cette entreprise. Dès lors il était logique que l'université d'Alicante, en Espagne, qui fédère, en lien avec l'université de Valence, l'Institut Virtual Internacional de Traducci6, consacré à l'étude des traductions anciennes et modernes des textes en langue romane de l'ancien royaume de Valence et de la couronne d'Aragon, développât une coopération scientifique avec l'École nationale des chartes, sous la forme de colloques et études conjointes. La présente publication en est une des premières expressions. La France et la péninsule Ibérique ont participé à la connaissance et à la diffusion des oeuvres antiques des auctoritates, qu'ils soient docteurs de l'Église, chrétiens, mais également païens, philosophes ou poètes, au moment même où leurs littératures en langue vernaculaire se développent. Toutes les traductions et interpolations vont contribuer à diffuser le goût des lectures antiques auprès d'un public et amener les écrivains en langue romane à intégrer les événements et les personnages classiques dans leurs oeuvres propres. Le rôle du latin, mais également celui de l'arabe, le développement des littératures nationales, la question de la médiation culturelle, tels sont les principaux thèmes ici abordés."--P. [4] of cover.
650 0|aTranslating and interpreting|zEurope|xHistory|yTo 1500|vCongresses.
650 0|aLiterature|xTranslations|xHistory and criticism|vCongresses.
700 1 |aCourcelles, Dominique de,|d1953-
700 1 |aMartines, Vicent,|d1965-
830 0|aEtudes et rencontres de l'Ecole des chartes ;|v36 .
938 |aLibrairie Erasmus|bERAP|nNTS0000040544
938 |aLibrairie internationale Touzot|bTOUZ|nJTL00313139|c25 EUR
938 |aAux Amateurs de Livres|bAUXA|nAAL0557878-0001|c25,00 EUR
994 |aC0|bUIU

Staff View for: Pour une histoire comparée des traducti